Winston CHURCHILL – Ses Mémoires, la guerre et son amour du Cognac.

Winston CHURCHILL – Ses Mémoires, la guerre et son amour du Cognac.

Vendu

Lettre signée à René Marx.

Superbe lettre du grand homme évoquant tour à tour le premier tome de ses mémoires, ses discours de guerre et la joie d’avoir dégusté une bouteille de Cognac !

 » Je suis très heureux que vous m’ayez demandé de vous dédicacer L’ORAGE APPROCHE. »

Rupture de stock

Description

Sir Winston CHURCHILL (1874.1965)

Lettre signée à René Marx.

Une page in-4°, en anglais, sur papier à en-tête de son adresse londonienne.

Hôtel du Roy René. Aix en Provence. 6 septembre 1948.

Trou de classeur sans atteinte au texte.

Superbe lettre du grand homme évoquant tour à tour le premier tome de ses mémoires, ses discours de guerre et la joie d’avoir dégusté une bouteille de Cognac !

« Mon cher Monsieur Marx, Je suis très heureux que vous m’ayez demandé de vous dédicacer L’ORAGE APPROCHE, puisque cela me donne l’opportunité de vous écrire personnellement pour vous dire combien j’ai apprécié votre adorable cadeau que fut cette excellente bouteille de Cognac. Je l’ai dégustée avec joie et j’espère que vous accepterez mes chaleureux remerciements pour cela. Je vous envoie également une copie des traductions françaises des discours que j’ai prononcés lors des sessions secrètes de la Chambre des communes durant la guerre, que vous apprécierez peut-être d’avoir. A vous sincèrement. »

 

Publié en 1948, L’Orage approche est le premier des six volumes des Mémoires de Guerre de Winston Churchill. Mémoires qui furent récompensées par le Prix Nobel de littérature en 1953.

Document contrecollé sur papier vert bouteille et présenté dans un cadre de bois brun.

 

Version originale : « My dear Monsieur Marx, I am so glad you have asked that I should inscribe L’ORAGE APPROCHE for you, as it gives me an opportunity of writing personally to you to say how much I appreciated your handsome gift of a bottle of excellent cognac. I have been enjoying this, and I hope you will accept my warm thanks for it. I am also sending you a copy of the French translation of the speeches I made in Secret Session in the House of common during the war, which you may care to have. Yours sincerely.”

 

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Winston CHURCHILL – Ses Mémoires, la guerre et son amour du Cognac.”