VIGNY – Servitudes et Grandeurs militaires.

VIGNY – Servitudes et Grandeurs militaires.

1 800€

Lettre autographe signée.

Remarquable lettre de Vigny négociant une réimpression générale de son oeuvre et évoquant certains de ses plus grands titres.

 » Je ne suis nullement pressé de conclure cette réimpression générale et j’attendrai peut-être que j’aie ajouté à mes œuvres celles que j’ai le projet d’écrire cette année (…)  le volume de Servitude et Grandeur sera suivi de La seconde consultation du Docteur noir. »

Description

Alfred de VIGNY (1797.1863)

Lettre autographe signée.

Trois pages in-8°. 2 août 1835.

Remarquable lettre de Vigny négociant une réimpression générale de son oeuvre et évoquant certains de ses plus grands titres.

« Je pense que je trouverai dans mes ouvrages ou dans mes portefeuilles des morceaux plus considérables à votre keepsake que : Quitte pour la peur dont nous avons parlé ce matin et j’ai là de plus quelques idées à vous communiquer, monsieur, la première fois que je vous verrai. D’ici là, n’arrêtons rien sur ce point. L’affaire plus importante qui nous (…) m’a empêché de penser à tout ce qui regarde ce projet du 1er janvier. Vous aurez tout le temps de faire avec M. Buloz tous les calculs du traité, que vous me laisserez à votre tour, le temps d’examiner. Je ne suis nullement pressé de conclure cette réimpression générale et j’attendrai peut-être que j’aie ajouté à mes œuvres celles que j’ai le projet d’écrire cette année. Croyez que personne n’est moins incertain que moi dans ses projets. Je sais à quelle distance les uns des autres seront publiés ces ouvrages dont les plans sont arrêtés dans ma pensée et rien ne peut me faire varier. Je vous répète ce que je vous ai dit ce matin, le volume de Servitude et Grandeur sera suivi de La seconde consultation du Docteur noir. Mille compliments empressés à vous monsieur et à monsieur Buloz. »

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “VIGNY – Servitudes et Grandeurs militaires.”