Victor HUGO - Lettre autographe signée à Louis Noël.

Lettre autographe signée d’un paraphe à Louis Noël.

 » L’enfant est enfin sauvé, mais moi j’ai les yeux perdus,(…)  Je me hâte, quoiqu’aveugle, de vous écrire tout cela. »

1.400

Victor HUGO (1802.1885)

Lettre autographe signée d’un paraphe à Louis Noël.

Deux pages ½ in-8°. Adresse autographe. Léger manque en tête de lettre sans atteinte au texte.

Paris. 4 août (1837). Cachets postaux.

« L’enfant est enfin sauvé, mais moi j’ai les yeux perdus, et il faut que je me sauve en hâte vers le midi et vers la mer, pendant que ma petite convalescente et ma famille iront se retrouver et boire l’air pur sur les feuillages d’Auteuil. Je me hâte, quoiqu’aveugle, de vous écrire tout cela. Je partirai le 10 ou le 12. J’aurais pourtant bien voulu vous voir ne fût-ce qu’un moment, ainsi que M. Morel dont l’excellent article m’a été au cœur. M. Morel est homme de talent, d’âme et beau style. Remerciez-le bien pour moi en attendant que je puisse lui écrire. Pardonnez-moi ces lignes illisibles (…) Je vous serre tendrement la main. »

Formulaire de contact

Nouveautés