Victor HUGO, l’Assemblée et les journées de juin 1848.

Victor HUGO, l’Assemblée et les journées de juin 1848.

1 800€

Lettre autographe signée à un Ministre.

Belle lettre de Hugo réclamant, en tant que député, une décoration pour un huissier de l’Assemblée Nationale suites à son dévouement lors des  journées de juin 1848.

Description

Victor HUGO (1802.1885)

Lettre autographe signée à un Ministre.

Une page in-8° sur bi-feuillet brun. Traces d’insolation en pourtour.

(Paris) 30 juin 1849

Belle lettre de Hugo réclamant, en tant que député, une décoration pour un huissier de l’Assemblée Nationale suite à son dévouement lors des  journées de juin 1848.

Monsieur le Ministre et cher collègue, un huissier de l’assemblée s’est très courageusement conduit,sous mes yeux et sous les yeux de notre  Collègue M. Galy-Cazalat dans les journées de juin 1848. Cet huissier qui s’appelle Danau n’a reçu à cette époque aucune récompense. Des médailles ont pourtant été données à deux employés de l’Assemblée pour leur conduite du 15 mai ; la conduite de l’huissier Danau en juin n’a pas été moins louable et me semble mériter la même distinction. Trouvez bon que, pour vous édifier entièrement, je mette sous vos yeux la lettre qu’il m’écrit à ce sujet. Je serais charmé que l’huissier reçût de vous, si bon juge, la récompense de son honorable conduite. Recevez, Monsieur le Ministre, l’assurance de toutes mes cordialités. Victor Hugo. »

 

Élu le 13 mai 1849 – un mois avant cette lettre – à l’Assemblée législative, Victor Hugo prononcera devant cette même Chambre, le 9 juillet 1849, l’un de ses plus célèbres discours, Le discours sur la misère : « Je ne suis pas, messieurs, de ceux qui croient qu’on peut supprimer la souffrance en ce monde ; la souffrance est une loi divine ; mais je suis de ceux qui pensent et qui affirment qu’on peut détruire la misère….. »

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Victor HUGO, l’Assemblée et les journées de juin 1848.”