VERLAINE Paul – Lettre autographe signée de jeunesse. 1865.

VERLAINE Paul – Lettre autographe signée de jeunesse. 1865.

Vendu

Lettre autographe signée à son ami Edmond Lepelletier.

Rare lettre de jeunesse du poète à son ami de toujours.

 » Mon cher Edmond, J’ai reçu hier ta bonne et un peu bien juliensorelienne lettre… »

Rupture de stock

Description

Paul VERLAINE (1844.1896)

Lettre autographe signée à son ami Edmond Lepelletier.

Une page et demie in-8°. Lécluse. 7 septembre (1865).

Rare lettre de jeunesse du poète à son ami de toujours Edmond Lepelletier.

« Mon cher Edmond, J’ai reçu hier ta bonne et un peu bien juliensorelienne lettre. Je t’en remercie et, comme tu vois, m’empresse d’y répondre, brièvement, par exemple, vu la correspondance effroyable à laquelle je me vois forcé de me livrer, moi qui suis à cet égard d’une paresse indécrottable. Je pars d’ici demain vendredi de bon matin, c’est à dire que je serai arrivé pour diner à la maison. Je t’attends le soir entre 7 et 7 ½ pour aller chez Ricard, ou n’y pas aller, comme tu voudras. Nous causerons un peu. Je te lâche ici, l’heure me pressant, et te réitère mon invitation pour le soir. A demain donc, ou plutôt à aujourd’hui, entre 7 et 7 ½. Poignée de main sincère. Mes respects à ta famille.

 

Verlaine se rendit durant deux étés (1862 et 1865) à Lécluse, dans le Pas de Calais, chez sa cousine Elisa Moncomble pour y passer ses vacances. Il annonce ici à Lepelletier son retour à Paris pour le 8 septembre 1865.

Louis Xavier de Ricard (1843.1911), évoqué par Verlaine dans cette lettre, fut l’éditeur dans La Revue du Progrès des premiers pas littéraires du poète en publiant son sonnet « Monsieur Prudhomme », en 1863, plus tard repris dans le recueil Poèmes Saturniens.

 

 

 

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “VERLAINE Paul – Lettre autographe signée de jeunesse. 1865.”