Théodore de BANVILLE (1823.1891)

Lettre autographe signée.

Une page in-8°. Paris. 22 octobre 1872

« Cher Monsieur Rousset, D’abord mille fois merci pour la gracieuseté avec laquelle vous avez fait passer mon annonce. Que de reconnaissance je vous devrai ! mais je ne compte plus avec vous. Voici sous ce même pli les vers (très courts) que Vacquerie désirerait voir accueillis par le National. Satisfaites le, si cela se peut, et si nous avons besoin du Rappel, je saurai lui rappeler ses promesses. »

 

Formulaire de contact

Nouveautés