Sigmund FREUD et le congrès de l’Association Psychanalytique Internationale.

Sigmund FREUD et le congrès de l’Association Psychanalytique Internationale.

7 500€

Lettre autographe signée.

Belle lettre de Freud très circonspect quant à la tenue du 12e congrès de Association Psychanalytique Internationale.

« Je refuserai sans distinction tout hommage. »

Description

Sigmund FREUD (1856.1939)

Lettre autographe signée.

Une page ½ in-8°, en allemand, sur papier à son en-tête.

(Vienne) 8 juillet 1931.

« Je refuserai sans distinction tout hommage. »

Belle lettre de Freud très circonspect quant à la tenue du 12e congrès de Association Psychanalytique Internationale.

 

« Cher Docteur, Vous savez combien j’abhorre tous ces congrès avec leur activité pour attirer l’attention du public. Quelle que soit notre participation à ce congrès, soyez sûr que je ne recevrai personne chez nous et que je refuserai sans distinction tout hommage. Si vous comptez pouvoir éviter le pire avec l’aide de Hartmann et ne pas avoir besoin de demander l‘expertise de Eitingon – je crois pourtant que vous devriez lui en écrire, c’est son domaine – faites alors ce que vous estimez nécessaire et ne m’en consultez plus. Je suis convaincu qu’il en résultera quelque chose d‘indésirable. La question est de savoir s’il est même possible de l‘éviter. Le mieux serait que le congrès n’ait pas lieu à Vienne. Cordialement, votre Freud. »

Sur une proposition de Sándor Ferenczi, Freud craignant que des praticiens non formés s’établissent comme psychanalystes auto-proclamés, favorise, lors du 2e congrès international de psychanalyse la création de l’Association Psychanalytique Internationale (A.P.I) en 1910. Jung en devient le premier président. Dès lors, des congrès se tiennent régulièrement dans divers villes d’Europe.

Le 12e congrès, évoqué ici par Freud, se tint finalement en septembre 1932 à Wiesbaden, en Allemagne, sous la présidence de Max Eitingon.

Max Eitingon (1881.1943) fut psychanalyste et mécène du mouvement psychanalytique allemand des années 1920. Il devint Président de l’A.P.I en 1925 et tint ce rôle jusqu’en 1932. Sa correspondance avec Freud (Correspondance 1906-1939) a été publiée chez Hachette.

Heinz Hartmann (1894.1970) fut un psychanalyste et psychiatre autrichien. Considéré comme le fondateur de l’Ego-Psychology, il publia en 1937 La psychologie du Moi. Il effectua trois mandats de président de l’Association Psychanalytique Internationale (1953, 1955 et 1957), puis reçut le titre de président d’honneur à vie.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Sigmund FREUD et le congrès de l’Association Psychanalytique Internationale.”