Serge GAINSBOURG – Manuscrit autographe – Ses nuits chez Salvador DALI

Serge GAINSBOURG – Manuscrit autographe – Ses nuits chez Salvador DALI

Vendu

Manuscrit autographe.

Précieux manuscrit de l’artiste – signé S.G. dans le texte – contant, avec provocation, ses aventures esthétiques et sexuelles dans l’appartement parisien de Salvador Dali.

« J’ai tringlé la gamine comme un malade avec à mes pieds des Miro, des Dali, des Ernst, des de Staël, des Rouault et des Picasso à tout va. »

Rupture de stock

Description

Serge GAINSBOURG (1928.1991)

Manuscrit autographe.

Deux pages in-4° sur papier filigrané, numérotées 4 bis – 4 ter.

Slnd (Paris. 1986)

Précieux manuscrit de l’artiste – signé S.G. dans le texte – contant, avec provocation, ses aventures esthétiques et sexuelles dans l’appartement parisien de Salvador Dali.

– Il parait que vous avez squatté chez Dali ?

– S.G. J’ai eu les clés de son appart boulevard saint Germain par une gonze avec qui j’étais à la colle à l’époque, secrétaire à temps perdus du poète Georges Hugnet, dont tous les initiés savent qu’il s’est fait par la suite démolir le portrait par Breton.

J’entre dans un univers d’une ineffable beauté, puant le luxe à plein cul. Et là, j’ai tringlé la gamine comme un malade avec à mes pieds des Miro, des Dali, des Ernst, des de Staël, des Rouault et des Picasso à tout va. 

 

En 1947, Serge Gainsbourg, 19 ans, étudiant aux Beaux-Arts et à l’Académie Montmartre dirigée par Fernand Léger, entre dans l’appartement parisien de Salvador Dali (rue de l’Université et non pas boulevard St Germain, comme il l’écrit ici) grâce à la secrétaire de Georges Hugnet, Elizabeth Levitsky, jeune modèle d’origine russe, qui deviendra sa première épouse en 1951.

La découverte de l’appartement parisien du Maître surréaliste fut pour l’artiste un choc esthétique profond et fondateur. Il revint régulièrement sur cette aventure : « Le salon était tapissé d’astrakan, je foulais à mes pieds des dessins de Miro, Ernst, Picasso ou Dali, des toiles non encadrées, la classe … Dans la salle de bains de Gala il y avait une baignoire à la romaine et des centaines de flacons de parfum, de lotions en tous genres. Il y régnait une odeur de regret, de flash-back, de luxe effréné … J’avais dix-neuf ans, je faisais de la peinture, c’était hallucinant. »

Notre manuscrit est le travail préparatoire de Serge Gainsbourg aux entretiens réalisés avec Franck Maubert, en 1986, pour le magazine Globe. Entretiens publiés par la suite dans l’ouvrage Voyeur de première (Ed. Mentha, 1991) et Gainsbourg. À Rebours. (Ed. Fayard).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Serge GAINSBOURG – Manuscrit autographe – Ses nuits chez Salvador DALI”