ROBESPIERRE et le Comité de Salut Public. Mai 1794.

ROBESPIERRE et le Comité de Salut Public. Mai 1794.

Vendu

Lettre co-signée par Robespierre, Collot d’Herbois, et Billaud Varenne.

Une page in-folio sur papier à en-tête du Comité de Salut Public – Bureau de la Surveillance administrative et la Police Générale.

Neuvième jour du mois Prairial an deuxième de la République (28 mai 1794).

Superbe vignette gravée: République Française – Activité Pureté Surveillance – Comité de Salut Public

Remarquable réunion de signatures du Comité de Salut Public faisant arrêter un citoyen de la section des Piques.

Rupture de stock

Description

Maximilien de ROBESPIERRE (1758.1794) – Comité de Salut Public

Lettre co-signée par Robespierre, Collot d’Herbois, et Billaud Varenne.

Une page in-folio sur papier à en-tête du Comité de Salut Public – Bureau de la Surveillance administrative et la Police Générale.

Neuvième jour du mois Prairial an deuxième de la République (28 mai 1794).

Superbe vignette gravée:

République Française – Activité Pureté Surveillance – Comité de Salut Public

Remarquable réunion de signatures du Comité de Salut Public faisant arrêter un citoyen de la section des Piques.

« Le Comité de Salut Public ordonne au Comité de Surveillance de la Section des piques d’arrêter dans les vingt quatre heures Rougieret demeurant rue Honoré n°160 maison d’Angleterre et d’apposer les scellés sur ses papiers. Il rendra compte dans deux jours de l’exécution de cette mesure. »

 

 

Entré le 27 juillet 1793 au Comité de Salut Public, Robespierre participe à l’instauration d’un gouvernement révolutionnaire et de la Terreur.

Deux mois après cette lettre, attaqué et isolé au sein de la Convention, il est arrêté avec son frère Augustin et ses amis Couthon, St Just et Le Bas.

Il est guillotiné dans l’après-midi du 28 juillet 1794 avec vingt et un de ses partisans.

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “ROBESPIERRE et le Comité de Salut Public. Mai 1794.”