NADAR – Victor HUGO et la Société des gens de lettres.

NADAR – Victor HUGO et la Société des gens de lettres.

550€

Lettre autographe signée à Eugène Pelletan.

Nadar s’investit dans la future élection du Comité de la Société des Gens de Lettres.

« Le marchand de portraits ne peut quitter sa boutique qu’un jour. »

Description

Félix TOURNACHON, dit NADAR (1820.1910)

Lettre autographe signée à Eugène Pelletan.

Une page in-8° sur papier à liseret noir. Slnd (1861)

Nadar s’investit dans la future élection du Comité de la Société des Gens de Lettres.

 « Tu dors, Pelletan, et la Société des Gens de lettres va te coller encore un Chadeuil au lieu d’Hugo dans le comité qui a l’honneur de te représenter. Vous devriez venir, ô mon ami, causer de tout cela et voir à nous réunir en petit bataillon sacré. J’ai des choses bonnes je pense à vous communiquer à cet endroit, mais le marchand de portraits ne peut quitter sa boutique qu’un jour, et ce jour du vendredi laisse chaque fois une foule de besognes sérieuses non faites derrière lui. Un de nos confrères, Th. Labourieu vient renouveler mon regret de ne pas vous avoir vu, et je lui donne ces lignes non pour vous rappeler qu’il y a là quelque chose à faire, mais pour vous dire : quelques soient vos nécessités, arrangez-vous, vous qui parlez et qui vous appelez Pelletan, arrangez-vous pour faire quelque chose. Nous serons vaincus certes, mais qu’est-ce que cela fait ? Vous êtes de ceux qui ne donneraient pour rien au monde ce noble titre de vaincu. Nadar. »

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “NADAR – Victor HUGO et la Société des gens de lettres.”