Marquis de SADE – Lettre autographe à son épouse, Renée-Pélagie de Montreuil.

Marquis de SADE – Lettre autographe à son épouse, Renée-Pélagie de Montreuil.

4 000€

Lettre autographe à son épouse, Renée-Pélagie de Montreuil.

Marquis demande à son épouse qu’elle lui apporte livres, victuailles et onguent pour ses hémorroïdes.

« Je souffre comme un damné. »

Description

Donatien Alphonse François de Sade (1740.1814). Marquis de SADE.

Lettre autographe à son épouse, Renée-Pélagie de Montreuil.

Une page ½ in-12°. Adresse autographe. (Prison de Vincennes). 1er avril (sd).

« Je souffre comme un damné. »

Le Marquis demande à son épouse qu’elle lui apporte livres, victuailles et onguent pour ses hémorroïdes.

 » Commission pour le 14 avril sans faute parce qu’il m’est impossible de les attendre un jour plus tard. Tout de suite et sans attendre le 14. Les voyages de Bougainville… et pour moi. Douze volumes au moins de la liste de livres de Mérigot dernièrement envoyé. J’avais un paquet de six volumes tout prêt à lui renvoyer. Il n’en recevra pas un (tant) que je n’aie ces douze volumes là. Je vous en donne une parole d’honneur. Pour le 14. De la grande bougie. J’en manquerai le 12. Les douze grandes serviettes et 6 torchons sans faute, ainsi que la veste du linge … surtout le linge si je pars.  

Du sirop de guimauve.

Six belles plumes d’un sol moitié en fin moitié en gros.

Un ruban de tête.

Un joli petit peigne à friser. Un bâton à la moelle et pour quinzaine un excellent quartier de chevreuil ou une hare de sanglier ou rien si vous voulez. Ce 1er avril. Je vous salue.

L’onguent que vous avez envoyé est pour les hémorroïdes … envoyez bien à la térébenthine je vous conjure car je souffre comme un damné et quand je suis ainsi je ne peux pas absolument me relever sans crier. Surtout les soirs. »

 

 

Sade, durant son emprisonnement, lisait continuellement. Il consultait le catalogue du libraire Mérigot le jeune, à l’angle du quai des Augustins (aujourd’hui quai des Grands-Augustins) et de la rue Pavée (aujourd’hui rue Séguier). Après avoir choisi des livres d’histoire, des ouvrages scientifiques, les textes des philosophes, des récits de voyages, il en passait commande à son épouse.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Marquis de SADE – Lettre autographe à son épouse, Renée-Pélagie de Montreuil.”