Lucian FREUD – “ Life is cruel, my dear ! ”

Lucian FREUD – “ Life is cruel, my dear ! ”

7 500€

Lettre autographe signée à Ann Fleming.

Rare lettre du jeune Freud préparant son nouveau mariage et évoquant avec humour le père de James bond, époux de sa correspondante, Ian Fleming.

“ Life is cruel, my dear ! ”

Description

Lucian FREUD (1922-2011)

Lettre autographe signée à Ann Fleming.

Une page ¼  in-8° sur papier à en-tête de l’Hôtel La Louisiane, à Paris. (Paris – 1953)

“ Life is cruel, my dear ! ”

Rare lettre du jeune Freud préparant son nouveau mariage et évoquant avec humour le père de James bond, époux de sa correspondante, Ian Fleming.

“Darling Ann, In spite of Doc. Leadinghams warning “Life is cruel, my dear !” we are very well. Caroline is coming to London for two days on the 18th, so could you please make a date for her with lead-face for the 19th ? I think a Paris wedding would perhaps be best as one needs no documents except my divorce papers, but where-ever it takes place do please be my best man ! The main advantage of being married here is that it can be done at dusk so that one can emerge, spliced, into the Paris night. I am becoming rather like Ian in so much so that a number of subjects can not safely be mentioned in my presence. I hope Raymond is nightly leaping his five barred gate. Please write. Best love. L.”

 

Divorcé de Kitty Garman en 1952, Freud s’installe à Paris et planifie son mariage avec sa deuxième épouse, Lady Caroline Blackwood (le mariage eut finalement lieu à Londres le 9 décembre 1953) dont il divorcera également en 1958.

Installé dans la chambre 38 de l’Hôtel La Louisiane, Freud y réalisa, en 1954, l’un de ses plus troublants et fascinants tableaux Hotel Bedroom, figurant son épouse Caroline allongée au regard perdu et lui-même, en arrière-plan, l’œil fixe et sombre. Cette œuvre majeure, aujourd’hui conservée à la Tate Modern de Londres, fut présenté au pavillon britannique de la biennale de Venise de 1954, aux côtés d’œuvres de Francis Bacon et Ben Nicholson.

Ann Fleming (1913.1981), mondaine britannique et épouse du père de James bond, Ian Fleming,  fut une amie proche de Lucian Freud. Ils se rencontrèrent à la fin des années 40 par l’intermédiaire de Cyril Connolly. Freud réalisa son portrait en 1950.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Lucian FREUD – “ Life is cruel, my dear ! ””