Louis-Ferdinand CELINE – Lettre autographe signée – Les idiots comme Hitler…

Louis-Ferdinand CELINE – Lettre autographe signée – Les idiots comme Hitler…

1 800€

Lettre autographe signée à son ami joaillier Georges Geoffroy.

Trois pages ½ in-folio. Adresse en tête de Mikkelsen. Copenhague. 21 Juillet (1947).

« On parle ici beaucoup de la guerre aussi.  Mais les idiots comme Hitler sont tout de même assez rares. »

Description

Louis-Ferdinand CELINE (1894.1961)

Lettre autographe signée à son ami joaillier Georges Geoffroy.

Trois pages ½ in-folio. Adresse en tête de Mikkelsen.

Copenhague. 21 Juillet (1947).

« On parle ici beaucoup de la guerre aussi.  Mais les idiots comme Hitler sont tout de même assez rares. »

Belle lettre de Céline consolant son ami d’une rupture amoureuse d’évoquer le règlement des bijoux de sa belle-mère. Il évoque enfin la guerre, Hitler et la situation de la France.

« Mon cher Vieux, mille affectueux mercis pour ta bonne lettre. JE m’inquiétais de ton silence. Je te voyais morfondu, ratatiné sur ton chagrin. Que diantre tu n’as pas comme moi sauté la barrière de l’enfer ! Alors, tout t’est permis encore. Tous les espoirs, tous les bonheurs. Mais ne perds pas une seconde. Assez de regrets. Hélène est heureuse. Elle le voulait ainsi. Ta conscience est pour toi. Ton cœur est parfaitement libre. Profite au contraire de ce déchirement. Attache toi à une toute jeunette, bien sportive, bien libérale. Tu vois ce que je veux dire et jolie. Tu es artiste. Tu seras mieux aimé par une jeunesse que par une femme dite raisonnable. Mieux apprécié. Il faut avoir de la jeunesse autour de soi. Jamais trop jeune. Jamais trop jolie (…)  On parle ici beaucoup de la guerre aussi. Mais les idiots comme Hitler sont tout de même assez rares. Alors on se tâtera longtemps. Je n’ai plus rien à perdre personnellement. Tout à gagner. Mais enfin je n’y crois pas aux révolutions en France, peuple trop roué, trop vicieux, trop cupide, trop vieux. On y aime la pagaie comme le fellah aime sa vermine. Sans elle il crève. Tout pour le mieux. Raconte moi ce que tu fais … Un bijoutier malheureux cela ne se conçoit pas … pas longtemps. Louis. »

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Louis-Ferdinand CELINE – Lettre autographe signée – Les idiots comme Hitler…”