Louis-Ferdinand CELINE et la parution de Voyage au bout de la Nuit – 1932.

Louis-Ferdinand CELINE et la parution de Voyage au bout de la Nuit – 1932.

3 500€

Lettre autographe signée à Pierre Descaves

Superbe lettre de l’écrivain à la sortie de son Voyage au bout de la Nuit.

« Votre père m’avait confié votre projet de consacrer un article à mon « Voyage » »

Description

Louis-Ferdinand CELINE (1894.1961)

Lettre autographe signée à Pierre Descaves

Une page in-12° sur papier gravé à son adresse du 98 rue Lepic. (Paris. 16 novembre 1932)

Adresse autographe au verso, timbre et oblitérations postales.

Lettre inédite à la correspondance de la Pléiade.

Superbe lettre de l’écrivain à la sortie de son Voyage au bout de la Nuit.

« Cher Monsieur, Votre père m’avait confié votre projet de consacrer un article à mon « Voyage » mais je n’imaginais pas, je n’osais pas imaginer, que vous me feriez la part aussi belle ! Je me sens bien indigne en vérité d’une aussi magnifique leçon. En vous lisant je commence à considérer que je ne suis plus tout à fait un homme anonyme. Alors vraiment je ne sais plus ce qui va m’arriver. Bien cordialement je vous prie et reconnaissant Louis Destouches. »

Fin 1932, ce premier roman de Céline provoqua de nombreuses et violentes réactions dans le milieu littéraire. Une bataille rangée entre les partisans de Céline (dont Lucien Descaves, père de son correspondant, et membre du Jury Goncourt) et ses détracteurs eut lieu pour l’attribution du Prix Goncourt. Le Prix est finalement attribué à Guy Mazeline pour son ouvrage Les Loups, au premier tour de scrutin, par six voix contre trois (L. Descaves, J. Ajalbert et Léon Daudet). Le chroniqueur littéraire du Figaro, André Rousseaux, écrit dans l’édition du 10 décembre 1932 : « Pour les uns, ce livre est une ordure; pour les autres, une œuvre de génie.»

Céline voit son chef-d’œuvre finalement récompensé du Prix Renaudot. 

Fragilité au pli et traces de scotch au verso.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Louis-Ferdinand CELINE et la parution de Voyage au bout de la Nuit – 1932.”