LAMBALLE Princesse de – Lettre autographe signée.

LAMBALLE Princesse de – Lettre autographe signée.

Vendu

Lettre autographe signée « M L P de Savoye ».

Rare et émouvante lettre de la Princesse au destin tragique, dans ses fonctions de Surintendante de la Maison de la Reine.

« Je vous envoie un second blanc-signé pour écrire au ministre pour les personnes que la Reine nommera pour remplacer. »

Rupture de stock

Description

Princesse de LAMBALLE (1749-1792) Marie Thérèse de Savoie Carignan.

Lettre autographe signée « M L P de Savoye ».

Une page in-8° slnd (le 5). Traces d’humidité.

Rare et émouvante lettre de la Princesse au destin tragique, dans ses fonctions de Surintendante de la Maison de la Reine.

« D’après les ordres que vous me faites parvenir de la part de Sa Majesté, je vous envoie mon blanc-signé pour écrire au Ministre de la maison, pour faire effacer sur les Etats de la maison de la Reine les dames Rochemenil et sa sœur et demander la retraite que sa Majesté voudrait bien leur fixer. Je vous envoie un second blanc-signé pour écrire au ministre pour les personnes que la Reine nommera pour remplacer les dames Rochemenil et sa sœur. M. L P de Savoie. Tachez d’arranger à convenance votre lettre, qu’il n’y ait pas une trop grande distance entre leurs signatures et la fin de la lettre ».

Amie proche de Marie-Antoinette, la Princesse de Lamballe est nommée en 1775, « Surintendante de la Maison de la reine ». Après la Révolution, restée fidèle à sa maîtresse, elle est emprisonnée avec la famille royale à la prison du Temple en août 1792, puis transférée à la prison de la Force.

Le 3 septembre 1792, une foule armée de barres de fer, de piques et de bûches encercle les prisons de Paris, voulant y tuer les royalistes qu’une rumeur accuse de fomenter une contre-révolution. Extirpée de sa cellule, elle fut, après un court interrogatoire, égorgée par les tueurs, qui se déchaînèrent ensuite sur son cadavre. Sa tête coupée, fut placée au bout d’une pique et promenée dans tout Paris, jusque sous les fenêtres du Temple afin que la Reine pût contempler du haut de la tour l’atroce trophée.

Notre lettre fut présentée lors de l’exposition Louis XVII organisée par le Musée Lambinet à l’Hôtel de Ville de Versailles de mai à juillet 1989. On y joint la copie manuscrite de cette lettre de la main du Vicomte de Beauchesne.

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “LAMBALLE Princesse de – Lettre autographe signée.”