Juan GRIS – Lettre autographe signée au marchand d’art Rosenberg à propos de sa peinture.

Juan GRIS – Lettre autographe signée au marchand d’art Rosenberg à propos de sa peinture.

Vendu

Lettre autographe signée au marchand d’art Léonce Rosenberg.

Très belle lettre de Juan Gris à son marchand évoquant ses travaux de peinture.

« Je fais attention à trois choses spécialement : l’organisation de mon espace, l’équilibre de mon tableau et l’expression de mon sujet. »

Rupture de stock

Description

Juan GRIS (1887.1927)

Lettre autographe signée au marchand d’art Léonce Rosenberg.

Trois pages ½ in-8° sur papier quadrillé.

Beaulieu. 17 juillet 1918.

« Je fais attention à trois choses spécialement : l’organisation de mon espace, l’équilibre de mon tableau et l’expression de mon sujet. »

Très belle lettre de Juan Gris à son marchand évoquant ses travaux de peinture.

 « Mon cher ami, je n’ai pas répondu aussitôt à votre si gentille lettre qui accompagnait l’envoi d’argent parce que j’étais en train de finir une toile et en m’arrêtant tard de travailler j’étais fatigué pour écrire. La pancarte ne m’a pas donné du travail, et savoir qu’elle vous a fait plaisir ainsi qu’au docteur, c’est pour moi une suffisante rémunération. Ce que vous me dites sur la peinture est très juste. Je pense comme cela car en travaillant je fais attention à trois choses spécialement : l’organisation de mon espace, l’équilibre de mon tableau et l’expression de mon sujet. Je pense que c’est un peu imprudent envoyer des sommes d’argent si considérables dans une lettre recommandée. Si elle venait à se perdre, l’indemnité de la Poste est de 25 fr. C’est en valeurs déclarées qu’il faudrait l’envoyer. Cela coûte peut-être deux sous de plus comme timbre et la poste indemnise la totalité de la valeur en cas de perte. J’espère que Mme Rosenberg et vos enfants vont toujours bien. Vous enverrez bien mes hommages à Madame et pour vous, mon cher ami, ma meilleure amitié. Juan  Gris.»

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Juan GRIS – Lettre autographe signée au marchand d’art Rosenberg à propos de sa peinture.”