Joan MIRÓ confie ses oeuvres à André BRETON pour l’exposition surréaliste de 1959

Joan MIRÓ confie ses oeuvres à André BRETON pour l’exposition surréaliste de 1959

4 500€

Lettre autographe signée à André Breton.

Belle et longue lettre de Miró enthousiaste de la proposition de Breton d’organiser l’exposition EROS à Paris et confirmant à celui-ci le prêt de plusieurs œuvres.

« Il me semble très bien que vous exposiez « Le Piège ».»

Description

Joan MIRÓ (1893.1983)

Lettre autographe signée à André Breton.

Trois pages in-4° sur papier à son adresse de Palma de Majorque.

[Palma de Majorque]. 26 août 1957.

Enveloppe autographe timbrée et oblitérée.

« Il me semble très bien que vous exposiez « Le Piège ».»

Belle et longue lettre de Miró enthousiaste de la proposition de Breton d’organiser l’exposition EROS à Paris et confirmant à celui-ci le prêt de plusieurs œuvres.

« Mon cher André, Excusez mon retard à vous répondre mais j’étais absent. Pierre Matisse a passé quelques jours avec moi ici à Palma et s’excuse auprès de vous pour ne pas vous avoir demandé les feuilles du livre que je me serai une joie de vous signer. Il l’avait oublié et m’a promis de me l’envoyer par la poste. Maintenant passons à l’organisation de l’exposition. Votre idée de se tenir à l’érotisme, qui est une chose éternelle, me paraît excellente. Il me semble très bien que vous exposiez « Le Piège ». J’estime que cette toile se prête à en obtenir un ectachrome ». 2° Pour la grande toile ou des objets entre 1924 et la guerre, je peux vous suggérer le Tronc d’arbre que vous possédez et que je considère comme très important et la Porte appartenant à Coppley que vous devez connaître et de qui j’ignore l’adresse. 3° Pour choisir une œuvre récente vous pourriez vous mettre en rapport avec Jacques Dupin (…) Dupin prépare un grand ouvrage sur moi, ce qui fait qu’il possède une archive très complète de mes œuvres. Je vais lui écrire un mot, quoique je suis persuadé qu’il sera heureux de vous faciliter ce travail. Il ne rentre à Paris, néanmoins, qu’au début septembre. Il pourra aussi vous procurer les photos que vous désirez. J’ai fait des études préliminaires pour la gravure que vous demandez, que je vois en lithographie. Dites-moi quel est le dernier délai pour la graver. Si je ne pouvais pas me rendre à Paris avant cette date, je dirais à Mourlot de m’envoyer le matériel et m’arrangerais pour réaliser l’original ici. Vous recevrez très bientôt la maquette pour la couverture, dont vous m’aviez parlé, de votre revue. Veuillez présenter mes hommages à Élisa, et croyez à ma profonde amitié. Miró. »

L’Exposition Internationale du Surréalisme, EROS, organisée par André Breton et Marcel Duchamp se tint à la Galerie Daniel Cordier durant l’hiver 1959-60.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Joan MIRÓ confie ses oeuvres à André BRETON pour l’exposition surréaliste de 1959”