(Jean LANNES ) – Ode sur la Mort du Duc de Montebello.

(Jean LANNES ) – Ode sur la Mort du Duc de Montebello.

1 800€

Manuscrit autographe signé « Taché ».

Magnifique manuscrit illustré, composé de 14 sixains, adressé à Louise de Guéhéneuc, Duchesse de Montebello, à la gloire de son époux, le Maréchal d’Empire Jean Lannes, mort le 31 mai 1809 à la bataille d’Essling.

Description

(Maréchal Jean LANNES )

Manuscrit autographe signé « Taché ».

Sept pages in-folio reliées en cahier par un fil de soie bleu.

Sans lieu. Circa 1809.

Magnifique manuscrit illustré, composé de 14 sixains, adressé à Louise de Guéhéneuc, Duchesse de Montebello, à la gloire de son époux, le Maréchal d’Empire Jean Lannes, mort le 31 mai 1809 à la bataille d’Essling.

A Madame la Duchesse de Montebello.

Profondément affecté de la perte que vous avez faite, en vain j’avais voulu, jusqu’à ce jour, payer à la mémoire de votre auguste époux un juste tribu d’hommage et d’admiration. Je l’avais tenté plusieurs fois, mais les expressions se perdaient toujours dans mes larmes. Si je viens aujourd’hui, Madame, vous offrir mes essais, croyez que ma douleur n’en est pas moins vive, et que si j’en ai triomphé, je ne le dois qu’au bruit des immortelles actions de votre époux, dont tous les lieux retentissent encore. Puis-je espérer, Madame, que vous daignerez agréer l’ode que j’ai l’honneur de vous envoyer, et me pardonner si je viens vous rappeler le sujet des pleurs et des regrets de la France entière.

 

Ode sur la Mort du Duc de Montebello.

Quoi ! malgré ses succès la France est alarmée !

Et l’Univers entier, agile renommée,

N’entend plus de tes voix les glorieux accents :

Soit de ce long repos où ton aile s’enchaine,

Et que le monde apprenne

La valeur des français et leurs faits éclatants.

 

Mais qu’entends-je ? ô malheur ! cruelle destinée.

Te fallait-il marquer une illustre journée

Par la mort d’un héros si cher à notre amour ?

France, revêts le deuil, au faite de la gloire,

Pleure sur ta victoire,

Pleure Montebello, tu le perds sans retour.

 

Montebello n’est plus. L’insatiable guerre

Du sang de ce héros vient d’abreuver la terre,

Et changer ses lauriers en d’éternels cyprès.

Il fut dans tous les temps l’orgueil de la patrie,

Et la fin de sa vie

Vit ajouter encore à ses nombreux succès

  

Lannes ! toi qui naguère, aux champs de Ratisbonne,

Fils de Napoléon respecte la couronne,

Du haut de l’Empire, en ce jour, vois nos pleurs.

Ta mort en est pour nous une source éternelle,

Et ta perte cruelle

Chez nos neveux encore navrera tous les cœurs.

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “(Jean LANNES ) – Ode sur la Mort du Duc de Montebello.”