Jean COCTEAU – L’une des dernières lettre de sa vie enrichie de dessins.

Jean COCTEAU – L’une des dernières lettre de sa vie enrichie de dessins.

3 500€

Lettre autographe signée à Suzanne Odé.

L’une des dernières lettre de Cocteau, rédigée dix jours avant sa mort et portant deux superbes dessins.

« Il a fallu que j’accepte une greffe chirurgicale. Je me cache. »

Description

Jean COCTEAU (1889.1963)

Lettre autographe signée à Suzanne Odé.

Une page in-4°. Enveloppe autographe.

Milly-la-Forêt. 1er octobre 1963.

 

« Il a fallu que j’accepte une greffe chirurgicale. Je me cache. »

L’une des dernières lettre de Cocteau, rédigée dix jours avant sa mort et portant deux superbes dessins au feutre : une rose et l’œil omniscient, émouvant présage à son décès proche.

« Ma très chère petite Ode, fort loin par chance des «  grandes odes de Claudel ». Malgré cette halte à laquelle je me condamne par fatigue du mal, des remèdes et des médecins. On me porte vos bouquets gonflés de la seule tendresse qui soigne. A vrai dire les antibiotiques m’avaient empoisonné le côté gauche du visage et il a fallu que j’accepte une greffe chirurgicale. Je me cache. Mais pas à toi et je t’embrasse. Jean Cocteau »

  

Le vendredi 11 octobre 1963, s’éteignaient à quelques heures d’intervalle Édith Piaf puis, Jean Cocteau. Par cette étrange journée de « double deuil national » qui allait bouleverser la France entière, s’achevait – à la vie à la mort – une longue amitié tissée depuis plus de vingt ans.

Le présent dessin a été authentifiée par Mme Annie Guedras.

 

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Jean COCTEAU – L’une des dernières lettre de sa vie enrichie de dessins.”