JACOBS E.P – Lettre signée.

JACOBS E.P – Lettre signée.

Vendu

Lettre signée à Paul Jamin.

Une page in-4° sur papier à son en-tête. Lasnes. 15 août 1985.

Nom du destinataire masqué.

 » Je suggère, afin de gagner du temps, de déposer les bouquins à la réception de TINTIN… »

Rupture de stock

Description

Edgar P. JACOBS (1904.1987)

Lettre signée à Paul Jamin.

Une page in-4° sur papier à son en-tête. Lasnes. 15 août 1985.

Nom du destinataire masqué.

« Cher ami, J’ai bien reçu ton aimable message et me ferai un plaisir, non seulement, de te faire les dédicaces souhaitées, mais aussi de t’accueillir dans mon bled. Et par la même occasion de répondre à ton petit questionnaire. Comme je suis très bousculé en ce moment (et aussi un peu patraque) je suggère, afin de gagner du temps, de déposer les bouquins à la réception de TINTIN au nom de Philippe Biermé (le successeur d’Evany). De cette façon je pourrai déjà m’occuper des dédicaces. Quant à notre rendez-vous, je propose de le reporter au mois prochain, à une date à convenir. Car pour le mois d’août, je suis complètement coincé. En attendant le plaisir de te revoir, je t’adresse toutes mes amitiés ! Valétudinairement à toi.»

 

Le dessinateur Paul Jamin (1911.1995) fut un collaborateur de Hergé au début des années 1930. Il dessina dans plusieurs revues comme Le Petit Vingtième, Le Soir, Brüsseler Zeitung, signant ses œuvres sous différents pseudo à savoir : Jam, Oncle Jo et Alidor. Dès 1936, Jamin quitta Hergé et Le Petit Vingtième pour suivre la mouvance fasciste de Léon Degrelle (REX) devenant l’illustrateur et le caricaturiste de l’organe de presse du Parti rexiste, Le Pays Réel. A la fin de la guerre, il fut condamné à mort pour collaboration au Soir volé. Sa peine fut transformée en détention à perpétuité, puis fut libéré en 1953.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “JACOBS E.P – Lettre signée.”