Guy de MAUPASSANT – Lettre autographe signée à la Comtesse Potocka, avec dessin original.

Guy de MAUPASSANT – Lettre autographe signée à la Comtesse Potocka, avec dessin original.

Vendu

Lettre autographe signée à la Comtesse Emmanuela Potocka.

Remarquable lettre illustrée de Maupassant déclinant une invitation de la Comtesse.

La lettre est enrichie d’un large dessin à l’encre noire.

Rupture de stock

Description

Guy de MAUPASSANT (1850.1893)

Lettre autographe signée à la Comtesse Emmanuela Potocka.

Trois pages in-12°. Chatou. (juin 1886)

Remarquable lettre illustrée de Maupassant déclinant une invitation de la Comtesse.

La lettre est enrichie d’un large dessin à l’encre noire.

 

« Madame, J’ai failli n’avoir point votre dépêche, car on l’a jetée dans la boite de ma maison de Paris qui est inhabitée. Mon adresse actuelle est  Maison Fournaise – Chatou – Seine et Oise. Je ne suis point libre mardi, à mon très grand regret. Je ne vous dirai point que j’ai des amis à diner, mais que je dine chez des amis, lesquels vont partir pour la campagne, de sorte que je ne puis changer le jour. Je ne vous offre point d’aller vous voir. Ces rencontres ne réussissent pas toujours. Moi elles me rendent extrêmement nerveux sans que je sache pourquoi. Et pourtant j’aime infiniment vous voir. Je ne puis donc, madame, que vous prier de ne point m’oublier, une autre fois, quand vous aurez quelques amis à diner. Et je monte chaque jour sur le pont de Chatou pour regarder venir la visite annoncée. Et je veille pour n’être pas surpris entouré de mon extrême gauche à qui j’interdis l’approche de ma maison. Je ne peux vous donner des nouvelles que de la Grenouillère, ce qui ne doit guère vous intéresser. Je vous annonce cependant un envoi spécial des produits de cette contrée[1]. Si vous ne voulez point les utiliser chez vous, distribuez les aux Macchabées. Je baise, madame, le bas de votre robe car je ne me sens point assez en état de grâce pour oser prendre les mains. »

Le dessin de Maupassant, en fin de lettre, représente un homme assis au bord d’une rivière, tenant dans sa main une ligne au bout de laquelle s’agite une grenouille. En guise de légende, Maupassant écrit : « L’explication au premier jour ».

Maupassant fait référence aux Diners des Macchabées donnés avenue Friedland, diners fastueux institués par la Comtesse Potocka, lors desquels chaque convive devait y jouer le rôle d’un homme mort d’épuisement après l’acte sexuel.

[1] L’envoi spécial était un panier d’une centaine de grenouilles vivantes, avec des instructions à la comtesse de l’ouvrir elle-même. Pour le résultat, voir François (Souvenirs, op. cit., p. 76-78), qui apporta le panier chez la comtesse.

Cf l’admirable travail de Marlo Johnston – Histoires Littéraires, n°40. 2009.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Guy de MAUPASSANT – Lettre autographe signée à la Comtesse Potocka, avec dessin original.”