NERVAL Gérard de – Lettre autographe signée.

NERVAL Gérard de – Lettre autographe signée.

Vendu

Lettre autographe signée au Caissier du National.

Nerval réclame le paiement du solde des Faux Saulniers.

Rupture de stock

Description

Gérard de NERVAL (1808.1855)

Lettre autographe signée au Caissier du National.

Une page in-8°. (Paris, 24 décembre 1850)

Nerval réclame le paiement du solde des Faux Saulniers.

« Je vous serai bien obligé si vous voulez bien tenir compte de cent francs pour ce qui me reste dû à M. Varin pour être soldés le 5 de janvier 1851. Votre bien dévoué. Gérard de Nerval » 

En bas de lettre, P. Varin a donné son acquit le 6 janvier 1851.

Nerval avait publié en feuilleton dans Le National du 24 octobre au 22 décembre 1850 Les Faux Saulniers. Histoire de l’abbé de Bucquoy, dont la première partie, Angélique, sera reprise dans Les Filles du feu, et la seconde partie dans Les Illuminés.

Les Faux Saulniers constituent tout ensemble le creuset des chefs-oeuvres nervaliens les plus lus (Les Filles du Feu et Les Illuminés) et reste un modèle de récit excentrique en français ; il propose par surcroît d’amples considérations sur l’autobiographie moderne ; enfin, il donne accès à la pensée « politique » de Nerval et développe une réflexion complexe sur le rôle de l’écrivain dans la société.