George SAND – Lettre autographe signée à Gustave FLAUBERT.

George SAND – Lettre autographe signée à Gustave FLAUBERT.

Vendu

Lettre autographe signée à Gustave Flaubert.

Très belle lettre de Sand à son ami Flaubert.

« Mais pourquoi sommes-nous en ce monde si ce n’est pour patienter ? »

Rupture de stock

Description

George SAND (1804.1876)

Lettre autographe signée à Gustave Flaubert.

Quatre pages in-8° sur papier estampé à son chiffre

Nohant, 5 février 1873.

« Mais pourquoi sommes-nous en ce monde si ce n’est pour patienter ? »

Très belle lettre de Sand à son ami Flaubert.

« Je t’ai écrit hier à Croisset, croyant que tu y étais retourné. Je te demandais un petit service que tu m’as déjà rendu, à savoir prier ton frère d’accorder sa protection à mon ami Despruneaux pour son affaire qui va en cassation. Ma lettre te sera probablement renvoyée à Paris, aussi vite que t’arrivera celle-ci. Il s’agit d’écrire un mot à ton frère si cela ne t’ennuie pas.

Qu’est donc que cette bronchite obstinée ? il n’y a qu’un remède, une dose minime, demi-centigramme acétate de morphine à prendre tous les soirs quand la digestion est faite, et pendant huit jours au moins. Je ne fais pas autre chose et je m’en tire toujours bien. J’en tire de même tous les miens. C’est si facile à faire et si vite fait ! C’est au bout de deux ou trois jours qu’on sent le bon effet. J’attends ta guérison avec impatience, pour toi d’abord, et puis pour moi, parce que tu viendras et que j’ai faim et soif de te voir.

Maurice est embarrassé pour répondre à ta question. Il n’a pas commis de fautes dans son exploitation et sait bien celles que les autres commettent ou peuvent commettre ; mais il dit que cela varie à l’infini et que chaque faute est spéciale au milieu où on opère. Quand tu seras ici et qu’il saura bien ce que tu veux, il pourra te répondre pour tout ce qui concerne le centre de la France, et la géologie générale de la planète, s’il y a lieu à généraliser. Son raisonnement à lui a été celui-ci : ne pas innover de toutes pièces, mais pousser au développement de ce qui est en se servant toujours de la méthode établie par l’expérience. L’expérience ne peut jamais tromper, elle peut être incomplète, jamais menteuse. Sur ce, je t’embrasse, je t’appelle, je t’attends, je t’espère et ne veux pourtant pas te tourmenter. Mais nous t’aimons, voilà qui est sûr, et nous voudrions t’infuser un peu de notre patience berrichonne à l’endroit des choses de ce monde qui ne sont pas drôles, nous le savons bien. Mais pourquoi sommes-nous en ce monde si ce n’est pour patienter ? Ton obstiné troubadour qui t’aime. G. Sand. »

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “George SAND – Lettre autographe signée à Gustave FLAUBERT.”