ELIZABETH II – Lettre autographe signée à sa sage-femme, Helen Rowe. 1956

ELIZABETH II – Lettre autographe signée à sa sage-femme, Helen Rowe. 1956

6 500€

Lettre autographe signée

Très belle et intime lettre de la Reine évoquant la mort soudaine de Sir William Gilliatt, puis ses deux premiers enfants, le Prince Charles et la Princesse Anne

Description

ELIZABETH II (1926-)

Lettre autographe signée à sa sage-femme, Sœur Helen Rowe.

Quatre pages in-8° sur papier à en-tête de Buckingham Palace.

Enveloppe autographe timbrée et oblitérée. (Londres) 20 décembre 1956.

Très belle et intime lettre de la Reine évoquant la mort soudaine de Sir William Gilliatt, puis ses deux premiers enfants, le Prince Charles et la Princesse Anne

“Dear Rowie, I do apologise for never having answered your very kind letter. It got lost in my dispatch box and I have only just found it again while packing for another move. It was good of you to write, and Sir William’s death was a terrible shock to us all. Though you knew him far better than I did, he gave one such tremendous confidence in him and such understanding and I suppose I knew him in a different way from you, too. So many people will miss him terribly and he was a wonderful man. I like to think that he died after spending an afternoon doing what he loved so much – going racing. I am sorry there has not been a chance to see you in London before Christmas but do please let Bobo or me know when you are next in our vicinity – we should love to see you again. Nana has now left the children which was bad and rather difficult, but they are growing up so fast that she could not manage them and the schoolroom has really taken first place instead of the nursery. However we have still got Mabel, thank goodness, who is excellent. I hope you are well and I’ve no doubt very busy with more and more new babies. With every good wishes for Christmas and the new year. Yours, very sincerely. Elizabeth.”

 

 

Traduction : «Chère Rowie, Excusez-moi de n’avoir jamais répondu à votre très aimable lettre. Celle-ci s’était perdu dans ma mallette et je viens de la retrouver en faisant mes valises pour un nouveau déplacement. C’était gentil de votre part d’écrire et la mort de Sir William a été un choc terrible pour nous tous. Bien que vous le connaissiez beaucoup mieux que moi, il inspirait une si grande confiance et une telle compréhension ; je suppose que je l’ai connu d’une manière différente de vous. Il manquera terriblement à tant de gens et c’était un homme merveilleux. J’aime penser qu’il est mort après avoir passé un après-midi à faire ce qu’il aimait tant: de la course automobile. Je suis désolé de ne pas avoir eu la chance de vous voir à Londres avant Noël, mais faites-le savoir à Bobo ou à moi quand vous serez dans notre voisinage – nous adorerions vous revoir. Nana a maintenant quitté les enfants, ce qui fût difficile, mais ils grandissent si vite qu’elle n’a pas pu les gérer et l’école a vraiment pris la place de la crèche. Cependant, nous avons toujours Mabel, Dieu merci, qui est excellente. J’espère que vous allez bien et, je n’en doute pas, très occupé avec de plus en plus de nouveaux bébés. Avec tous mes bons vœux pour Noël et la nouvelle année. Bien à vous, très sincèrement. Elizabeth. »

Sir William Gilliatt (1884-1956), dont la mort est ici évoquée par la Reine fut un gynécologue ayant exercé à l’hôpital Middlesex College Hospital de Londres. Gynécologue à la maison royale durant de longues années, il assista Elizabeth II lors des naissances du Prince Charles en 1948 et de la Princesse Anne en 1950. Anobli en 1948, il fut également élu président de la Société Royale de Médecine en 1954. Il décède subitement d’un accident automobile le 27 septembre 1956.

Nous joignons une photographie argentique en noir et blanc figurant Helen Rowe de plain-pied (format 18,80 x 24 cm).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “ELIZABETH II – Lettre autographe signée à sa sage-femme, Helen Rowe. 1956”