COCTEAU – Renaud et Armide, et Jean MARAIS.

COCTEAU – Renaud et Armide, et Jean MARAIS.

850€

Lettre autographe signée à Jean Loup Simian.

Une page in-4° sur papier à son adresse.

Paris. 21 novembre 1944.

Belle lettre relative à sa pièce Renaud et Armide, évoquant Jean Marais.

Description

Jean COCTEAU (1889.1963)

Lettre autographe signée à Jean Loup Simian.

Une page in-4° sur papier à son adresse.

Paris. 21 novembre 1944.

Belle lettre relative à sa pièce Renaud et Armide, évoquant Jean Marais.

« Cher Monsieur, Je suis très touché de votre projet. J’ai moi-même essayé d’organiser la tournée de Renaud. Rien n’est plus difficile que de trouver ces quatre rôles très lourds. Lorsque j’avais Marais, je n’avais plus d’Armide. Si je trouve une Armide – ce dont je doute – voilà Marais à l’armée Leclerc. Le mieux serait d’organiser la chose sur place avec des jeunes comme on l’avait fait à Biarritz. La petite Armide a été tuée par une bombe la veille du spectacle. Mon premier projet était de faire jouer Renaud par des jeunes. Votre fidèle Jean Cocteau. »

 

Renaud et Armide est une tragédie en trois actes, jouée pour la première fois le 13 avril 1943 à la Comédie Française.

Jean Loup Simian, critique d’art au journal Sud-Ouest, fut ami avec Max Jacob, Cocteau, et Louis Emié.

Jean Marais aida Cocteau à monter Renaud et Armide mais la pièce fut victime d’une cabale, semble-t-il menée par les collaborationnistes, et s’arrêta très vite.

Après la libération de Paris, en août 1944, il s’engage dans l’armée française et rejoint la 2e DB du Général Leclerc, dont Cocteau fait mention dans cette lettre.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “COCTEAU – Renaud et Armide, et Jean MARAIS.”