Claude MONET – « Je vais encore chercher les fameux papiers d’Olympia. »

Claude MONET – « Je vais encore chercher les fameux papiers d’Olympia. »

3 500€

Lettre autographe signée à Gustave Geffroy

Belle lettre du maître de l’Impressionnisme, à l’encre violette, annonçant sa venue à Paris, et évoquant le mythique tableau de Manet, l’Olympia.

Description

Claude MONET (1840.1926)

Lettre autographe signée à Gustave Geffroy

Une page in-8° sur papier à en-tête Giverny par Vernon.

(Giverny). Mardi 12 décembre 1893. Enveloppe autographe timbrée et oblitérée.

« Je vais encore chercher les fameux papiers d’Olympia. »

Belle lettre du maître de l’Impressionnisme, à l’encre violette, annonçant sa venue à Paris, et évoquant le mythique tableau de Manet, l’Olympia.

« Mon cher ami, Voilà tous nos projets désorganisés, puisqu’il faut que vous soyez à Morlaix à Noël et que je suis justement obligé d’être de retour pour ce jour-là. Je vais donc partir seul quoique bien à regret, mais je ne puis tarder davantage à cause de tout ce que je veux faire d’ici le mois de mai. Je serai à Paris après demain jeudi. Je vous verrai à 6h à la Justice, et mercredi matin, je pars. Amitiés. Claude Monet. Je vais encore chercher les fameux papiers d’Olympia. »

 

En 1889, Olympia de Manet fut exposée à l’Exposition universelle. Un collectionneur américain proposa 20.000 francs pour l’acquérir. De peur de voir ce chef d’œuvre quitter la France, Claude Monet, soutenu par Octave Mirbeau, lança en juillet 1889, une large souscription pour offrir le tableau au Louvre. La somme fut réunie le 7 février 1890 grâce à des contributeurs tels que Caillebotte, Durand-Ruel, Huysmans, Mirbeau et bien sûr Monet. D’autres refusèrent, comme Zola, Fauré ou Cassat. Le tableau fut d’abord présenté au Musée du Luxembourg, puis au Musée d’Art Moderne. Sur décision finale de Clemenceau, Olympia rejoignit le Louvre en 1907 où il fut accroché face à la Grande Odalisque d’Ingres. Le tableau est aujourd’hui exposé au Musée d’Orsay.

Gustave Geffroy, fut collaborateur du Journal La Justice fondé par Clemenceau en 1880

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Claude MONET – « Je vais encore chercher les fameux papiers d’Olympia. »”