Claude MONET et son admiration pour Paul CEZANNE

Claude MONET et son admiration pour Paul CEZANNE

Vendu

Lettre autographe signée à Joachim Gasquet.

Claude Monet et son admiration pour Paul Cézanne.

« Bien que je n’aime guère me mettre en évidence, lorsqu’il s’agit de Cézanne, c’est une autre affaire… »

Rupture de stock

Description

Claude MONET (1840.1926)

Lettre autographe signée à Joachim Gasquet.

Deux pages in-8° sur papier de deuil à l’en-tête de Giverny par Vernon.

(Giverny) 11 avril 1912.

Claude Monet et son admiration pour Paul Cézanne.

« Cher Monsieur, Je m’empresse de répondre à votre aimable lettre. Je suis très flatté et honoré de la demande que vous m’adressez et bien que je n’aime guère me mettre en évidence, lorsqu’il s’agit de Cézanne, c’est une autre affaire et je vous autorise à disposer de mon nom ; ce ne peut être qu’un honneur pour moi. Recevez Monsieur, avec mes meilleurs compliments, l’assurance de ma cordiale sympathie. »

Joachim Gasquet avait écrit à Monet le 7 avril 1912 souhaitant le voir figurer parmi les membres d’honneur d’une exposition organisée à Marseille :

« C’est vous qui dans l’haleine embrasée des couleurs avez su, le premier, faire monter des racines du monde le souffle universel et arrêter sur le miroir des toiles le visage fuyant des nuées et de l’air. Vous avez des éléments dégagé une essence subtile. Personne n’a peint l’eau avec votre ondoyante vigueur… Cézanne souvent me disait qu’il vous tenait pour le plus grand peintre vivant. Notre Salon est tout dédié à sa grande mémoire. C’est vous dire qu’il y manquerait beaucoup si votre nom n’y était inscrit à côté de celui de votre vieil ami… »

 

Très jeune, Joachim Gasquet (1873.1921) crée à Aix en Provence des revues littéraires : La Syrinx (1892), Les Mois dorés (1896-1898), Le Pays de France (1899-v.1902).

Membre du félibrige, écrivant en provençal et en français, poète et critique d’art Gasquet tombe sous le charme de l’œuvre de Paul Cézanne lors d’une exposition à Aix en 1895. Son père, Henri Gasquet, est un ami de Cézanne. Dès lors, il devient lui aussi un intime du peintre et une amitié profonde se développe entre les deux hommes. Vers 1912-1913, il écrivit ses souvenirs sur Cézanne, publiés en 1921. Cet ouvrage référence demeure l’une des sources majeures quant à la compréhension de la personnalité du peintre et de son oeuvre.

 

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Claude MONET et son admiration pour Paul CEZANNE”