Charles MAURRAS – La poésie française et Paul VERLAINE.

Charles MAURRAS – La poésie française et Paul VERLAINE.

Vendu

Lettre autographe signée à Joachim Gasquet.

Superbe lettre sur les courants littéraires de la fin du XIXe siècle, sur la poésie française et sur Paul Verlaine.

« Pour être en relation avec Verlaine, c’est très facile, c’est même trop facile. »

 

Rupture de stock

Description

Charles MAURRAS (1868-1952)

Lettre autographe signée à Joachim Gasquet.

Quatre pages in-8°. Slnd (1890/1895)

« Pour être en relation avec Verlaine, c’est très facile, c’est même trop facile. »

Superbe lettre sur les courants littéraires de la fin du XIXe siècle, sur la poésie française et sur Paul Verlaine.

« Mon cher ami, j’aurais des choses infinies à te répondre : des choses qui me tiennent à cœur. Mais je suis – ou j’ai été – un peu malade et je plie sous les besognes. Je te dirai donc tout cela sur du papier d’impression, dans le n° félibréen de la Plume. Tu y verras exposées dans un chapitre particulier quelques une de mes idées sur l’esthétique d’aujourd’hui et sur l’attitude que nous devons prendre. Je dis nous et je dis devoir à dessein. Sur Moréas, mon article de la Revue bleue te renseignera peut-être. Cependant, je l’ai dédié plutôt aux bourgeois. Ne t’étonne point si tu le trouves banal. Mais Aude a mille fois raison contre toi. Et Aude a dû te dire ce qu’il faut que je te répète, car c’est encore une de ces vérités que je sens profondément, ton René Ghil est un crétin. Son école n’est emplie que de ratés. Ces gens là sont indignes de toi. Ghil vient d’écrire sur Moréas un article plein de suffisance, de vanité et d’ineptie. Fréquente donc les gens intelligents. Tu as à Aix Magallon, Aude, Marius André qui sont à cent piques au dessus de Ghil (…) A Paris, il y a Verlaine, Moréas, R. de la Tailhède, du Plessys, Charles Morice lui même, qui valent la peine d’être lus. Pour Stuart Merril, c’est un charmant garçon, mais qui est en Amérique en ce moment. Il a encore ce défaut de pratiquer l’allitération systématique (…) Tu n’as pas besoin de Ghil pour entrer à la Revue Indépendante. Envoie ta copie à Nyon ou mieux à Bonnamour. Je les connais d’ailleurs fort bien l’un et l’autre, et je suis à ton service. Mais de grâce, lâche moi ce cacographe. Les Provençaux n ‘ont pas besoin des Belges, nom de Dieu ! A toi et mon meilleur souvenir aux 3 poètes d’Aix ainsi qu’à Signoret le bon. Pour être en relation avec Verlaine, c’est très facile, c’est même trop facile, je te dirai ça à Aix. »

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Charles MAURRAS – La poésie française et Paul VERLAINE.”