Camille PISSARRO et les toiles de ses enfants.

Camille PISSARRO et les toiles de ses enfants.

950€

Lettre autographe signée à son fils Rodolphe.

Une page ½ in-8°. Paris. 28 Place Dauphine. 21 décembre 1902.

« Ce n’est pas gai de rester seul avec une bonne à la maison. »

Description

Camille PISSARRO (1830.1903)

Lettre autographe signée à son fils Rodolphe.

Une page ½ in-8°. Paris. 28 Place Dauphine. 21 décembre 1902.

« Mon cher Rodo, le pâté de foie gras a dû partir hier à ta destination, je te prie de nous en accuser réception. Georges ne m’a pas apporté de tes tableaux, je vais lui écrire de me les apporter quand il viendra. Je ne sais pas encore quand ta mère ira à Nice, elle est à Pontoise et sera probablement de retour demain. Ce voyage de Nice tire un peu en longueur, j’aurai bien voulu pendant ce voyage être libre d’aller soit à Moret ou ailleurs, car ce n’est pas gai de rester seul avec une bonne à la maison. Je t’envoie les journaux. Les Humbert sont arrêtés. Écris moi, nous t’embrassons. Ton père aff. C. Pissarro – rien de nouveau aux affaires ? »

 

Plusieurs descendants de Camille Pissarro ont choisi de suivre l’exemple de leur aïeul et de devenir peintres à leur tour ; c’est le cas de Lucien, Georges, Félix, Ludovic-Rodo, et Paul Emile.

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Camille PISSARRO et les toiles de ses enfants.”