BRETON et Marcel DUCHAMP.

BRETON et Marcel DUCHAMP.

1 500€

Carte autographe signée à Jean Suquet.

Une page in-12° au verso d’une carte représentant l’entrée du Château de Trécesson. (Paimpol. Septembre 1949).

Intéressante lettre de Breton au sujet des recherches effectuées par Suquet sur Marcel Duchamp.

Description

André BRETON (1896.1966).

Carte autographe signée à Jean Suquet.

Une page in-12° au verso d’une carte représentant l’entrée du Château de Trécesson. (Paimpol. Septembre 1949).

Intéressante lettre de Breton au sujet des recherches effectuées par Suquet sur Marcel Duchamp.

« Mon cher ami, Je suis très impatient de vous revoir et de savoir où vous ont mené vos investigations. Je crois que vous franchirez cette étape de doute dont vous me faites part au sujet des jeux de mots (généralement échappés de la conversation et recueillis par d’autres) et des disques optiques. Je crois que tout cela se résout dans la plus haute conscience qui ait jamais été prise de l’activité de jeu (c’est par là qu’il vous faudra chercher aussi, certainement). Mais je persiste à me réjouir que vous ayez entrepris cette étude. Vous êtes tout à fait qualifié pour la mener à bien. Cela ne tient pas seulement aux qualités de votre esprit mais à toute votre manière d’être (je ne sais pas l’expliquer). Nous serons de retour à Paris vers le 17, peut-être place Bl. le dimanche au soir. Et vous ? Affectueusement. André Breton. »

 

Ecrivain, poète, photographe et membre du groupe Surréaliste, Jean Suquet (1928.2007), consacra une grande part de son travail à l’étude de l’œuvre de Marcel Duchamp, sur l’invitation de André Breton en 1949, et avec les félicitations de Duchamp lui même. Il publia de nombreux ouvrages sur le sujet de 1974 à 2004. Dans sa première lettre à Duchamp, en juillet 1949, Suquet écrit: « Si je dois écrire sur vous et votre œuvre, ce ne sera pas en critique mais en poète. » Duchamp lui répond de New York le 9 août: « Suis tout à fait d’accord pour votre projet. Et comme vous le dites, « en poète » est la seule façon de dire quelque chose. »

 

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “BRETON et Marcel DUCHAMP.”