Georges BERNANOS et la rédaction de ses articles.

Georges BERNANOS et la rédaction de ses articles.

350€

Lettre autographe signée.

Trois pages et demie in-4°. Slnd.

 » Chef d’une rubrique, je crains que vous n’ayez à supporter plus ou moins la responsabilité de ce que j’écris. « 

Description

Georges BERNANOS (1888.1948)

Lettre autographe signée.

Trois pages et demie in-4°. Slnd.

« Mon cher ami, J’ai bien reçu le mandat et je vous remercie de l’avoir envoyé d’urgence. Je ne demande pas mieux que de vous envoyer d’autres articles. Je vous prie seulement d’être assez gentil pour me parler en ami, c’est-à-dire franchement, le plus franchement possible. 1°) combien puis-je vous envoyer d’articles par mois ? 2°) Le prix de chacun d’eux est-il 15000 – Comme je le suppose. 3°) De quelle manière dois-je être réglé ? Par article ? Par mois ? Mais j’ai gardé pour la fin la question qui me tient le plus au cœur. Chef d’une rubrique, je crains que vous n’ayez à supporter plus ou moins la responsabilité de ce que j’écris. L’incident Bainville me le prouve. Je crois pouvoir donner la même interprétation au retard mis à la publication du dernier article. Vous comprendrez bien, mon cher ami, que je ne puis supporter l’idée de vous causer des ennuis, alors que vous avez si gentiment voulu bien faire appel à ma collaboration. D’autre part, privé du droit de faire la moindre allusion à qui que ce soit et forcé de ne distribuer que des éloges, je crains d’avoir l’air de rédiger de simples notes de publicité. Voulez-vous être assez gentil pour me répondre là dessus sans la moindre précaution oratoire – bien inutile puisque je sais par ailleurs la sympathie que vous avez pour moi. C’est dans ce sentiment que je vous envoie les deux ou trois articles achevés depuis longtemps. Vous compliqueriez inutilement les graves ennuis que je subis actuellement en ne me disant pas tout de suite s’ils conviennent ou non, et pourquoi, dans la seconde hypothèse, ils ne conviennent pas. »

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Georges BERNANOS et la rédaction de ses articles.”