Albert MARQUET – LA BAIE D’ALGER

Albert MARQUET – LA BAIE D’ALGER

95 000€

LA BAIE D’ALGER – VUE DES COLLINES

Huile sur panneau. 1924.

Description

Albert MARQUET (1875.1947)

LA BAIE D’ALGER – VUE DES COLLINES

Huile sur panneau. 1924.

Signé en marge inférieure gauche « Marquet ».

Dimensions : 33 x 41 cm

Magnifique vue algéroise de Marquet, de prestigieuse provenance, laissant deviner, derrière un premier plan végétal, la ville d’Alger aux teintes grises et roses, le port s’effilant, et la mer Méditerranée se confondant avec le ciel.

Œuvre référencée au Catalogue Raisonné de l’artiste. Wildenstein Institute. 2002.  « Marquet. L’Afrique du Nord ». Réf : I.123, page 151. (Les rédacteurs du Catalogue raisonné, Jean Claude Martinet et Guy Wildenstein, indiquent que l’œuvre fut réalisée soit en 1924, soit en 1932.)

En 1920, Albert Marquet découvre Alger. Fasciné par cette ville qui l’enchante artistiquement, Marquet y rencontre également Marcelle Martinet qui deviendra son épouse en 1923. Chaque année, de 1920 à 1924, le couple revient à Alger où Marquet continue d’interpréter les différents quartiers de la ville.

Ici, nous découvrons la baie vue d’une hauteur boisée et végétale, accessible sans doute par l’un de ces petits chemins connus des seuls initiés que Marcelle Marquet évoque dans ses souvenirs : « En 1920, toujours en quête de beau temps, il décida de traverser la Méditerranée pour s’en aller voir Alger qu’il ne connaissait pas. Débarqué en janvier sur une côte nouvelle, Marquet jouit de lui trouver un air de printemps ; si peu d’arbres, à Alger, perdent leurs feuilles. Il avait dans ses poches plusieurs lettres de recommandation, une seule éveilla sa curiosité, celle qui m’était adressée, parce que je n’avais aucun titre ou fonction officiels. Un ami me demandait de faire connaître mon pays à un artiste de passage, et nous commençâmes de silencieuses promenades par les petits chemins des coteaux. Il nous arriva fréquemment de sourire ou de nous attarder devant les mêmes spectacles. » (Vie et portrait de Marquet, par Marcelle Marquet)

Tampons et étiquettes au dos, dont celle de la vente Alain Delon chez Loudmer.

Provenance :

. Collection particulière, Paris.

. Collection Alain Delon.

. Vente Loudmer, collection A. Delon. Paris, 25.11.1990, lot 53 reproduit au catalogue.

. Collection particulière, Japon.

« Marquet. L’Afrique du Nord » – Wildenstein Institute. 2002.  Réf : I.123, page 151.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Albert MARQUET – LA BAIE D’ALGER”