Albert EINSTEIN et sa visite à Edwin HUBBLE en 1931.

Albert EINSTEIN et sa visite à Edwin HUBBLE en 1931.

Vendu

Lettre autographe signée à sa sœur Maja Winteler-Einstein.

Lettre inédite.

« Ce fut très intéressant à Pasadena, j’ai pu apporter maintes choses aux astronomes et j’ai aussi trouvé des choses importantes pour mes travaux théoriques. »

Rupture de stock

Description

Albert EINSTEIN (1879.1955)

Lettre autographe signée à sa sœur Maja Winteler-Einstein.

Une page ½ in-8° sur papier à en-tête du transatlantique Hamburg-Amerika Linie.

Slnd (entre le 4 et le 14 mars 1931). Lettre inédite.

« Ce fut très intéressant à Pasadena, j’ai pu apporter maintes choses aux astronomes et j’ai aussi trouvé des choses importantes pour mes travaux théoriques. »

Durant son séjour en Californie, en 1931, Einstein visita l’Observatoire du Mont-Wilson, près de Pasadena, où il rencontra l’Astronome Edwin Hubblequi lui fit découvrir personnellement le télescope Hooker avec lequel ce dernier fit la plupart des observations ayant conduit à la découverte de l’expansion de l’univers.

Sur le transatlantique, en retour vers l’Europe, Einstein conte à sa sœur son expérience américaine, ainsi que la situation politique allemande ; situation politique qui empira dramatiquement lors de chacun de ses trois voyages successifs en Californie au début des années 1930 jusqu’à l’accession d’Adolf Hitler à la Chancellerie le 30 janvier 1933.

« Chère Maya, Ce petit bonjour avec une mer en tempête et une énorme houle, mais qu’on surmonte vaillamment. Ce fut très intéressant à Pasadena, j’ai pu apporter maintes choses aux astronomes et j’ai aussi trouvé des choses importantes pour mes travaux théoriques. Là-bas la nature est merveilleuse mais il y a trop monde pour s’occuper de vous – c’est la rançon du succès. Dans les actualités filmées hebdomadaires nous avons pu y entendre parler Bibo le perroquet nain de Margot (belle-fille d’Einstein)et avons vu comment ils jouaient ensemble. En Allemagne tout vacille encore plus fortement que sur le navire.Mais nous sommes habitués et nous ne nous en faisons pas trop. La République est encore debout, pour le moment !Cordiales salutations à vous deux de votre Albert. »

Version originale :
Liebe Maya, Dies Grüsschen bei stürmischen See und enormen Geschaukel das aber tapfer überstanden wird. Es war recht interessant in Pasadena , Ich konnte den Astronomen manches bringen und hab auch in meinen theoretischen Sachen dort Wichtiges gefunden. Die Natur ist dort wundervoll aber es gibt zu viel Menschen die sich um einen kümmern – Schattenseite des Erfolges. Wir haben dort in der Film-Wochenschau Margots  Zwergpapagei Bibo sprechen hören und beide gesehen wie sie miteinander spielen. In Deutschland wackelt alles noch viel ärger als auf dem Schiff. Aber man ist d(a)ran gewöhnt , macht sich wenig d(a)raus und streckt nach der jeweiligen Decke . Einstweilen steht wenigstens die Republik noch ! Seid beide herzlich gegrüsst. Von Euren  Albert

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Albert EINSTEIN et sa visite à Edwin HUBBLE en 1931.”