Albert CAMUS reçoit le Prix Nobel de Littérature

Albert CAMUS reçoit le Prix Nobel de Littérature

Vendu

Lettre autographe signée.

Très belle lettre de Camus livrant ses impressions et son embarras quant au Prix Nobel de littérature qui vient de lui être décerné, le 17 octobre.

« Ce prix, cet excès d’honneur, qui m’embarrasse, il m’aura valu du moins une grande chaleur d’amitié. »

Rupture de stock

Description

Albert CAMUS (1913.1960)

Lettre autographe signée.

Une page ½ in-8° sur papier à en-tête de la NRF

(Paris). 19 novembre 1957

« Ce prix, cet excès d’honneur, qui m’embarrasse, il m’aura valu du moins une grande chaleur d’amitié. »

Très belle lettre de Camus livrant ses impressions et son embarras quant au Prix Nobel de littérature qui vient de lui être décerné, le 17 octobre. Camus est désigné lauréat à l’unanimité « pour son importante œuvre littéraire qui met en lumière, avec un sérieux pénétrant, les problèmes qui se posent de nos jours à la conscience des hommes ».

Le 10 décembre, il se rendra en Norvège, à Oslo, recevoir son Prix.

« Chère ami, Je vous remercie de tout cœur, de votre bonne lettre. Ce prix, cet excès d’honneur, qui m’embarrasse, il m’aura valu du moins une grande chaleur d’amitié, venue de partout, et même d’inconnus, qui m’a réconforté. Il ne faut pas m’en vouloir si j’écris peu. Ce n’est pas par avarice de cœur. Mais, même en temps ordinaire, j’ai un tel excès de courrier et d’obligations, je suis obligé à faire face à tant de choses, que je manque à beaucoup. Ne pensez pas que ce silence est celui de l’oubli ou de l’indifférence. Votre amitié, si spontanée, si précieuse, m’a touché dès le premier jour, et je pense à vous souvent. Je n’irai pas à Toulouse pour le Requiem. Mais si une autre occasion me rapproche de vous, c’est moi qui irai vous voir pour vous demander de me pardonner mon impuissance à toujours répondre comme je le voudrais. Que cet hiver ne vous soit pas trop rude, ni trop austère et que votre santé soit bonne. Voilà mes vœux immédiats. Je vous serre la main chaleureusement. Albert Camus. Il y a eu une erreur de ma secrétaire. M. Malraux a eu votre lettre avec beaucoup de retard. Il va vous répondre, j’en suis sûr. »

 

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Albert CAMUS reçoit le Prix Nobel de Littérature”