Georges ROUAULT – Lettre autographe signée

Georges ROUAULT – Lettre autographe signée

950€

Lettre autographe signée à la fille de Maurice Garçon.

Belle lettre du peintre français revenant, à 80 ans, sur son passé artistique et judiciaire.

« De naissance j’ai le bonheur ou le malheur de ne pas croire aveuglément à la justice humaine. »

Description

Georges ROUAULT (1871.1958)

Lettre autographe signée à la fille de Maurice Garçon.

Deux pages in-4°. Février 1952.

« De naissance j’ai le bonheur ou le malheur de ne pas croire aveuglément à la justice humaine. »

Belle lettre du peintre français revenant, à 80 ans, sur son passé artistique et judiciaire.

« Mademoiselle, Excusez-moi je vous prie de vous répondre tardivement sans probablement vous satisfaire, une affreuse grippe me tient depuis un mois comme tant d’autres pèlerins en cet « hiver lèpre de la Terre » Je ne puis rien faire exactement comme vous le savez mais monsieur votre père a pu avoir en des temps abolis ma visite. Je voulais le charger de cet affreux procès ; l’ayant attendu une matinée j’ai abdiqué, mais ma fille ainée se trouvant à quelque temps de là en rapport avec lui, remit en ses mains un de mes « souvenirs intimes » 2e édition avec six lettres originales ; si vous n’avez pas de dédicace à cet ouvrage je suis à votre disposition pour, en un très bref délai cette fois, vous le retourner dédicacé quand vous me l’aurez fait passer. Je ne me livre pas volontiers à ce genre d’exercice où d’autres excellent n’en ayant ni le goût ni le loisir débordé à quatre-vingts ans et écartelé par un passé pictural redoutable et un long procès que je fus bien obligé de faire dans l’intérêt de mes œuvres picturales qui n’étaient plus en mes mains. Vous avez dans «Souvenirs intimes» 2e édition lettres de JK. Huysmans, de Léon Bloy, d’André Suarès, deux de Gustave Moreau, et une de moi que je vous signe demain si vous voulez. À l’encontre de ce qu’on croit j’ai beaucoup fréquenté le Palais de Justice, (…) mais de naissance j’ai le bonheur ou le malheur de ne pas croire aveuglément à la justice humaine, ni que nous soyons tellement autorisés, moi le premier, à juger, comprendre ou fustiger (…) Veuillez bien m’excuser auprès de votre père de n’avoir été qu’une ombre fugitive et acceptez pour vous l’hommage de mon respect, je vous prie. Rouault. »

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Georges ROUAULT – Lettre autographe signée”